Faire face à des violences

Fill 13Created with Sketch.

Faire face
à des violences

Faire face à des violences

Les violences intrafamiliales sont malheureusement encore une réalité pour de nombreuses familles. Majoritairement commises à l’égard des femmes, les violences entre partenaires ne cessent pas nécessairement après la séparation. Ces violences peuvent être physiques, mais aussi psychologiques, verbales ou sexuelles. L’absence de marques de coups ne signifie pas qu’il n’y a pas (eu) de violences !

Dans une situation de violence, on peut se sentir démuni·e, incompris·e et seul·e. Vous trouverez ici les informations utiles quant à vos droits et aux aides et services de soutien et d’accompagnement, pour vous et votre enfant.

Connaître ses droits

La violence intentionnelle, qu’elle émane d’un·e inconnu·e ou d’un·e (ex-)partenaire, constitue le plus souvent une infraction pénale au regard du droit belge. À ce titre, une personne qui y est confrontée est en droit d’aller porter plainte à la police et d’entamer, le cas échéant, une procédure judiciaire à l’encontre de la personne qui en est l’auteur·e afin que justice soit rendue.

Toute victime d’un acte intentionnel de violence a le droit :

  • d’intervenir dans la procédure judiciaire visant à réparer l’injustice subie
  • d’être tenu·e informé·e et d’être entendu·e lors de la procédure en cours et par rapport aux décisions prises ;
  • d’obtenir une indemnisation ou une aide financière :
    • grâce à l’intervention des assurances ;
    • via une action civile ;
    • avec l’aide de la Commission pour l’aide financière ;
    • en recourant au Fonds commun de garantie.
  • Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du SPF Justice

Un·e parent violent·e à l’égard de ses enfants est susceptible de se voir déchu·e de l’autorité parentale (c’est-à-dire du pouvoir de décision vis-à-vis des enfants). Cette déchéance peut être totale ou partielle. Lorsqu’un·e seul·e des parents est déchu·e de son autorité parentale, l’autre peut être désigné·e protuteur·rice de l’enfant, pour autant que cela serve l’intérêt de l’enfant.

  • Pour en savoir plus sur cette situation exceptionnelle, cliquez ici

Services proposés en Région bruxelloise

En Région bruxelloise, en plus des services d’hébergement pour femmes avec enfants plusieurs services sont proposés pour les personnes confrontées à des violences :

Les services d’aide et d’accueil

Ces services sont là pour vous accueillir, vous orienter et vous soutenir dans vos démarches administratives et juridiques. Certains proposent également un soutien médical et psychologique, pour vous et votre famille.

  • La Maison de Justice de Bruxelles (FR) :
    Rue de Birmingham, 66B – 1080 Molenbeek.
    Tél.: 02/349 83 11 
    Fax.: 02/349 83 90
    Mail.: bruxelles@cfwb.be.

    Horaire :
    Les lundis, mercredis et vendredis : de 8h30 à 12h et de 13h à 16h30 ; Les mardis et jeudis : de 8h30 à 12h et de 13h à 18h.
    Heures d’été : du lundi au vendredi : de 8h30 à 12h et de 13h à 16h30.
  • Slachtofferhulp de Bruxelles (NL) :
    Rue de l’hôtel des monnaies, 133 – 1060 Saint-Gilles.
    Tél. : 02 486 45 15. Mail : slachtofferhulp@cawbrussel.be.
    Horaire : du lundi au vendredi matin sur rendez-vous ;
    joignable par téléphone du lundi au vendredi de 13h à 16h.
    Avec possibilité de rendez-vous après les heures de bureau en semaine.
  • Le Service d’assistance policière aux victimes de violences est gratuit et confidentiel. Il vise à assurer aux victimes d’infractions pénales un soutien lors de leurs premières démarches en proposant une information de base, un soutien psychologique, juridique et social et en les orientant vers les services appropriés.
    Pour trouver le SAPV le plus proche, vous pouvez consulter la carte de Bruxelles social
    Pour trouver les services d’aides aux victimes néerlandophones, rendez-vous sur le site dédié aux Centra voor algemeen welzijn (CAW)
  • Le Service d’accueil des victimes de Bruxelles :
    Parquet du Procureur du Roi – Portalis.
    Rue des Quatre Bras, 4 (1er étage) – 1000 Bruxelles.
    Tél: 02/508.74.48.
    Mail : bruxelles@cfwb.be
  • Le service d’aide aux victimes propose une aide juridique aux victimes d’actes de violence
    Rue Marché au Charbon, 33 – 1000 Bruxelles.
    Tél. : 02/279 77 37 (7j/7 – 24h/24)
  • Le service laïque d’aide aux victimes propose un soutien juridique aux victimes
    Voir le site du service
    Chaussée de Waterloo, 281 – 1060 Saint-Gilles.
    Tél. : 02/537 66 10
  • Le Bureau d’aide juridique de Bruxelles
    Rue de la Régence, 63 – 1000 Bruxelles.
    Tél. : 02/519.85.59 ; 02/508.66.57.
    Horaire : du 1er septembre au 30 juin : du lundi au vendredi, de 8h30 à 10h et de 13h30 à 15h
    (bureaux fermés les mercredis et vendredis après-midi) ;
    du 1er juillet au 31 août : de 8h30 à 10h
  • Le Centre de Prévention des Violences Conjugales et Familiales propose également un service d’écoute téléphonique et différents services de soutien.
    Voir le site du Centre à cpvcf.org
    Boulevard de l’Abattoir, 27-28 – 1000 Bruxelles.
    Tél. : 02 539 27 44.
    Horaire : du lundi au vendredi, de 9h à 19h.
    Mail : info@cpvcf.org ; familiales@misc.irisnet.be
  • Le Samusocial de Bruxelles offre des services d’hébergement d’urgence, d’aide sociale, de suivi et d’orientation pour les femmes, les hommes et les enfants.
    Voir le site du Samusocial
    Rue du Petit Rempart, 5 – 1000 Bruxelles.
    Tél. : 0800 99 340 (gratuit) ;
    02 551 12 20.
    Mail : info@samusocial.be

Les services d’aides et de protection des jeunes et enfants

Qu’ielle ait assisté à ou subi des violences, votre enfant ou adolescent·e peut éprouver le besoin de parler, d’obtenir de l’aide pour surmonter cette épreuve. Il existe plusieurs services en Région bruxelloise qui visent à procurer du soutien aux jeunes et enfants confronté·e·s à des violences.

  • Le Service d’Aide à la Jeunesse (SAJ) de Bruxelles propose une aide aux jeunes en difficulté ou en danger, ainsi qu’à leur famille. L’un des objectifs poursuivis est de trouver des solutions aux problèmes rencontrés en collaboration avec le·la jeune et sa famille afin d’éviter l’intervention de la justice.
    Rue de Birmingham, 60 – 1080 Molenbeek.
    Tél.: +32 (0)2 413.39.18.
    Fax: +32 (0)2 413.38.42.
    Mail : bruxelles@cfwb.be
  • Le Service de Protection de la Jeunesse est chargé de mettre en œuvre les mesures de protection de la jeunesse prise par le Tribunal de Jeunesse. Il intervient donc au titre de service d’aide spécialisé après qu’une décision de justice a été rendue.
    Rue de Birmingham, 68 – 1080 Molenbeek.
    Tél.: +32 (0)2 413.25.52.
    Fax : +32 (0)2 413.40.00.
    Mail : bruxelles@cfwb.be
  • Le Centre de confiance pour enfants maltraités néerlandophones de Bruxelles propose aide et soutien aux enfants confrontés à des violences intrafamiliales, aux parents ou à des témoins.
    Voir le site du Centre
    Sainctelettesquare, 17 – 1000, Bruxelles.
    Tél. : 02/669.40.50. Chat : 1712.
    Mail : info@vkbrussel.be.
    Horaire: du lundi au vendredi, de 9h à 17hLes enfants peuvent aussi appeler le numéro gratuit d’écoute-enfant au 103 entre 10h et 24h, 7jours/7.
    Voir le site internet

Les lieux d’accueil et d’hébergement

Parce que l’absence de logement ne peut être un obstacle pour celles et ceux qui veulent fuir une personne violente, il existe des lieux d’accueil et d’hébergement auprès desquels vous pouvez trouver refuge et soutien.

  • Le Centre de Prévention des Violences Conjugales et Familiales (CPVCF) possède deux maisons d’accueil spécifiques aux violences intrafamiliales.
    Adresses confidentielles
    Tél. : 02 539 27 44.
    Mail : info@cpvcf.org
  • Source est une maison d’accueil pour tou·te·s : femmes, enfants, hommes.
    Rue de la Senne, 78 – 1000 Bruxelles.
    Tél. : 02 512 72 04.
    Mail : source@misc.irisnet.be
  • CASU est la Cellule d’action sociale urgente, il est possible d’y trouver refuge en cas de besoin.
    Rue d’Anderlecht, 163a
    1000 Bruxelles 02/600.53.00
  • L’Albatros est une maison d’accueil d’urgence pour femmes, enfants, et hommes.
    Rue de la Buanderie, 40 – 1000 Bruxelles.
    Tél. : 02 511 53 30.
    Mail : albatros@archipel.be
  • Le Home Victor du Pré est une maison d’accueil pour femmes avec enfants.
    Rue des Charpentiers, 5 – 1000 Bruxelles.
    Tél. : 02/512 42 37.
    Mail : hdp-direction@sarlet.be
  • La Porte Ouverte est une maison d’accueil pour femmes avec enfants.
    Rue du Boulet, 30 – 1000 Bruxelles.
    Tél. : 02 513 01 08
  • Talita est une maison d’accueil pour femmes avec enfants.
    Cité du Sureau, 3 – 1000 Bruxelles.
    Tél. : 02 262 23 78.
    Mail : talita@scarlet.be
  • Le Centre d’accueil d’urgence Ariane de Forest propose un logement d’urgence aux personnes qui en ont besoin.
    Avenue du Pont de Luttre, 132 – 1190 Forest.
    Tél. : 02/346 66 60
  • Chèvrefeuille est une maison d’accueil pour femmes avec enfants.
    Rue Lesbroussart, 104 – 1050 Ixelles.
    Tél. : 02/648 17 78.
    Mail : direction@skynet.be
  • SOS Jeunes, Quartier libre propose un service d’hébergement pour les jeunes et adolescente·s.
    sosjeunes.be
    Rue Mercelis, 27 – 1050 Ixelles. Tél. : 02/512 90 20
    Avenue du Chant d’Oiseau, 42 – 1150 Woluwe-Saint-Pierre.
    Tél. : 02/660 36 61.
    Mail : hboonfa@hotmail.com
  • Les foyers d’accueil sont des centres d’accueil pour familles nombreuses.
    Avenue Roger Vandendriessche, 34 –
    1150 Woluwe-Saint-Pierre.
    Tél. : 02/770 06 38.
    Mail : lesfoyersdaccueil@optinet.be
  • Le Relais est une maison d’accueil pour tou·te·s
    Rue Vandenboogaerde, 64 – 1080 Molenbeek-Saint-Jean.
    Tél. : 02/421 32 80
  • L’Ilôt est une maison d’accueil d’urgence.
    Chaussée de Charleroi, 160 – 1060 Saint-Gilles.
    Tél. : 02/538 59 09
  • La Maison Rue Verte est une maison d’accueil pour femmes avec ou sans enfant(s) qui donne priorité aux victimes de violences intrafamiliales et propose des permanences téléphoniques les jours ouvrables de 8h à 18h.
    Rue Verte, 42 – 1210 Saint-Josse-ten-Noode.
    Tél. : 02/223 56 47.
    Mail : info@lamaisonrueverte.be
  • Le Chant des Oiseaux est un centre d’hébergement pour les femmes enceintes et/ou avec enfants.

Les services d’aide en cas de violences sexuelles

En cas de violences sexuelles, il est également possible de se rendre auprès des services suivants :

  • le Centre de Prise en charge des Violences Sexuelles (CPVS) accueille toutes les victimes de violences sexuelles 24h/24 et 7jours/7.
    Y sont assurés un suivi médical, médico-légal, psychologique et aussi judiciaire et policier sur place.
    Tél. : 02/ 535 45 42

Les services d’aide aux auteure·s de faits de violence.

Liens utiles

Ici, vous trouverez les liens vous permettant d’accéder à des informations utiles concernant :

Vous y trouverez aussi des brochures informatives.

Bon à savoir : Le site du service fédéral Sécurité et Prévention reprend une liste des liens utiles en matière de violence entre partenaires (FR et NL) :

La Fédération laïque des Centres de planning familial a réalisé un dossier consacré aux violences conjugales, vous y retrouverez de nombreuses informations utiles :

Le site du numéro d’appel d’urgence en cas de violence 1712 vous informe sur les situations de violence :

Aide et soutien aux victimes

Le site du Service public fédéral belgium.be répertorie les services d’aide aux victimes (services d’aide aux victimes, SOS Enfant et lieux d’accueil et d’hébergement) :

Où trouver un lieu d’accueil des victimes en Région bruxelloise ?

Du côté néerlandophone, vous pouvez consulter le site des Centra voor algemeen welzijn :

Du côté francophone, vous pouvez consulter les sites suivants :

Quelle aide et quel soutien pour les jeunes et enfants ?

La Fédération Wallonie-Bruxelles (FR) a mis en place un site internet informatif relatif à l’Aide à la jeunesse

Brochures

  • « Qui contacter ? Numéros utiles en cas de violences domestiques de la Police locale », brochure réalisée par la police bruxelloise
  • « Les équipes SOS Enfant », brochure de l’ONE à l’attention des professionnel.le.s