Affronter la peur de la séparation et de ses conséquences

Fill 13Created with Sketch.

Affronter la peur
de la séparation

Affronter la peur de la séparation et de ses conséquences

La relation de couple peut, à un certain moment, ne plus convenir à l’un·e des partenaires. Oser y mettre fin peut être compliqué, surtout si des enfants font partie du tableau. Certaines circonstances peuvent rendre les séparations très difficiles à vivre, comme de la violence intrafamiliale (Faire face à des violences). Selon la situation officielle (en couple, mais en vivant séparément, en cohabitation légale ou de fait, personnes mariées, etc.), plusieurs voies peuvent être empruntées pour celles et ceux qui envisagent de poursuivre leur route sans l’autre parent. Bien que la loi prévoie un hébergement égalitaire entre deux parents divorcé·e·s, il est possible que la réalité soit autre : absence de décision de justice, nécessité de prévoir un partage inégalitaire, etc. Or, se retrouver à assumer seul·e la charge éducative et financière de son ou ses enfant(s) la majorité du temps peut susciter de nombreuses interrogations et/ou craintes.

Connaître ses droits

Selon la situation actuelle des parents, les solutions et procédures envisageables varient : séparation de fait ou divorce, médiation ou procédure judiciaire.

Lors de la séparation des parents, plusieurs questions peuvent se poser, notamment en matière :

Concrètement, quand les parents se séparent, il est important de régler les questions liées à l’hébergement et l’éducation de l’enfant, ainsi qu’à la répartition des frais qui y sont liés.

 

Services proposés en Région bruxelloise

L’idée de mettre fin à la vie en commun avec l’autre parent de vos enfants peut être source d’angoisse et de remise en question. Afin de vous accompagner dans votre réflexion et dans votre prise de décision, plusieurs services offrent un soutien psychologique et juridique aux parents, enfants et familles qui traversent une période de crise.

Les Centres de Planning Familial (FR) sont des structures ouvertes à tou·te·s qui ont pour mission d’accueillir, informer et aider, sans préjugés, dans toutes les matières familiales. Y travaillent des équipes pluridisciplinaires composées de médecins, gynécologues, psychologues, juristes, conseiller·ère·s conjugaux·ales, sexologues et assistant·e·s sociaux·les. Ces centres proposent notamment un service de médiation familiale.

  • Pour connaître les Centres de Planning Familial agréés par la COCOF (FR), cliquez ici
  • Pour trouver un Centre de Planning Familial adapté à vos attentes spécifiques, rendez-vous sur le Portail « Love Attitude »

Les Centra voor Algemeen Welzijn (CAW) (NL, EN, FR) proposent des services de soutien psychologique et de psychothérapie de première ligne pour les enfants, adolescent·e·s et adultes de moins de 25 ans autour de toutes les questions personnelles, relationnelles et familiales (éducation, conflits familiaux, travail du deuil, anxiété, abus sexuels, violence familiale et divorce) via des entretiens individuels ou en couple.

  • Pour en savoir plus, cliquez ici (NL)
  • Boulevard du Triomphe, 32 – 1160 Auderghem. Horaire : lundi-vendredi de 9h à 17h.
  • Rue du Poinçon, 19A – 1000 Bruxelles. Horaire : lundi-vendredi de 9h à 17h.
  • Avenue du Laerbeek, 101 – 1090 Jette (VUB Campus Jette, entrée via UZ Brussel polyclinique, route 777). Horaire : lundi-vendredi de 9h à 17h.

Les Centres d’Aide en Milieu Ouvert (A.M.O.) : lieux d’accueil, d’écoute, d’information, de soutien et d’accompagnement pour les jeunes (moins de 18 ou 22 ans, selon le centre), la plupart proposent aux jeunes de 0 à 22 ans un répertoire d’information et de services pertinents, notamment en cas de situation de crise familiale.


Informations relatives à la séparation


Informations relatives à la monoparentalité


Informations relatives au soutien psychologique

 

Liens utiles

Le site du Service public fédéral belgium‧be répertorie les services auprès desquels il vous est possible d’obtenir aide et soutien en cas de problèmes familiaux (problèmes relationnels, problèmes de dettes, violences au sein du couple, maltraitance de l’enfant).

L’ONE a produit une vidéo qui explique comment fonctionnent les espaces parents, espaces d’accueil, d’information, d’écoute et d’orientation pour les parents en instance de séparation ou séparé·e·s.

Il est possible de trouver des conseils de spécialistes quant à la façon de préserver prioritairement l’intérêt de l’enfant en cas de séparation grâce aux vidéos disponibles dans les Webdocs du site Air de familles.

Sur son site internet, Kind & Gezin donne des conseils et indique auprès de qui obtenir de l’aide en cas de relation difficile, en mettant l’accent sur les moments suivant la naissance de l’enfant.